Ecommerce Academie LTD

Livre d'or

Ils nous ont fait confiance, on a changé leur vie et 

ils tiennent à vous le dire !

Jonathan

 

 

"Cela fait trois semaines que j'ai intégré Ecommerce Académie (...) et déjà des ventes régulières !"

Jenny

29 ans 

 

"Mon e-commerce fait 6000€/mois avec du dropshipping sur Ebay."

David

31 ans 

 

"Un bénéfice de 25 000€ en 31 jours sur la marketplace Ebay."

Bruno Lespinet

52 ans, responsable de Vinattitude à Paris (Île-de-France)

50% de nos acheteurs sont étrangers !

Avec mon ami Jean-Bernard Parsonneau, nous avons décidé de lancer une activité de vente de vins et spiritueux rares et anciens.

Aujourd'hui, nous vendons une cinquantaine de bouteilles par jour, en moyenne à 30 euros chacune (ndlr : soit 45 000€ de CA/mois). Nous avons des clients occasionnels (à la recherche d'un millésime particulier pour un anniversaire), des amateurs de vins et des collectionneurs (qui ne cherchent que des vieux Mouton Rotschild). La moitié de nos acheteurs sont étrangers, majoritairement en Europe. 

Maxime Morell

27 ans, responsable de Lapinette GSM, à Pomérols (Languedoc-Roussillon)

J'ai commencé avec un stock de 100€.

Je me suis lancé dans le e-commerce il y a quatre ans, alors que j'étais responsable d'un espace SFR au Cap d'Agde. J'ai eu l'idée de revendre des coques, des films de protection, etc., sur les places de marché.

J'ai commencé avec un tout petit stock de 100 euros. En moins de quinze jours, tout était parti ! 

Jusqu'à arriver, en un an, à 11.000 euros de chiffre d'affaires. L'an dernier, mon chiffre d'affaires est passé à plus de 400.000 euros. 

Christian Richter

27 ans, responsable de Prestige Center, à Neewiller-près-Lauterbourg (Alsace)

Un chiffre d'affaire de 1.3 million d'euros !

J'ai ouvert une boutique sur eBay pour vendre des vêtements street wear, alors que je révisais mon bac.

En 2013, j'ai embauché trois personnes, et cette année je vais en embaucher encore cinq. Et nous arrivons à un chiffre d'affaires de 1,3 million d'euros.

Il ne faut pas se tromper : créer une boutique, ça ne se fait pas en quelques clics.

Frédéric Dallois

40 ans, responsable de Sovereign, à Bourges (Centre)

J'ai même ouvert une boutique physique.

Lorsque j'étais étudiant, je voulais devenir antiquaire. Mais je n'ai jamais osé franchir le cap. Aussi, quand j'ai pris ma retraite de l'armée il y a 7 ans, l'idée m'est revenue. 

C'est là que j'ai eu l'idée de créer mon activité sur internet, surtout que j'avais besoin d'un revenu complémentaire.

Un expert-comptable m'a aidé à créer une société qui aujourd'hui affiche un chiffre d'affaires d'environ 400.000 euros. J'ai même ouvert une boutique physique en plein centre-ville de Bourges où l'on peut retrouver tous mes produits vendus en ligne.